Hotel Lyon Fourvière

Distance (vol d'oiseau)
  • 0,1 km
dès 144,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,5 km
dès 295,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,6 km
dès 250,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,7 km
dès 69,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,7 km
dès 65,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,7 km
dès 89,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,7 km
dès 54,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,8 km
dès 109,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,8 km
dès 76,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,8 km
dès 85,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,8 km
dès 85,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,8 km
dès 72,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,8 km
dès 108,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,8 km
dès 89,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,8 km
dès 112,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,9 km
dès 119,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,9 km
dès 109,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,9 km
dès 130,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,9 km
dès 98,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,9 km
dès 65,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,9 km
dès 110,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,9 km
dès 121,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,9 km
dès 144,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,9 km
dès 227,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,9 km
dès 126,00 €
Dominant le centre de Lyon du haut de ses 287 mètres, la colline de Fourvière raconte la naissance de Lyon. Elle en abrite aussi l’un des monuments emblématiques, la basilique de Fourvière, et présente un grand intérêt pour toutes les personnes qui séjournent dans la capitale des Gaules.

Fourvière la romaine

Lyon est née à Fourvière. C’est ici en effet, sur la colline dominant la Saône, que les Romains fondèrent Lugdunum, la capitale des Gaules. D’ici, la vue porte de la Saône aux plaines du Dauphiné, certains jours jusqu’aux Alpes. De ce passé romain, et c’est là l’une des premières découvertes à faire à Fourvière, Lyon a conservé le théâtre et l’odéon antiques, des lieux d’exception classés au patrimoine mondial de l’Unesco, qui accueillent d’ailleurs chaque été le festival multi-disciplines des Nuits de Fourvière. Le Musée de la civilisation gallo-romaine raconte aussi ce prestigieux passé. Situé au 17 rue Cléberg, il est ouvert du mardi au dimanche de 10 heures à 18 heures.

Fourvière la catholique

Ce premier trésor de Fourvière est un peu éclipsé par un autre monument, devenu le symbole de la ville de Lyon : la basilique de Fourvière. Bâtie à la fin du XIXe siècle par Pierre Bossan dans un style néo-byzantin, elle a fait de la cité aux deux fleuves une ville mariale. Le 8 décembre 1852, un orage empêcha l’inauguration de son nouveau clocher ; en réponse, les Lyonnais posèrent des bougies sur leurs fenêtres en hommage à la Vierge Marie. Ce fut le début des illuminations du 8 décembre, tradition qui perdure aujourd’hui dans toute la région lyonnaise. Aujourd’hui, plusieurs offices sont célébrés quotidiennement à la basilique de Fourvière, qui se visite librement ou au fil de parcours découvertes et abrite également dans son enceinte un musée d’art sacré.

Fourvière plus secrète

Aux visiteurs, la colline de Fourvière offre aussi un visage plus discret, avec ses mausolées romains, ses petites églises et leurs trésors (dont la vierge dorée de 5,60 m de la chapelle Saint-Thomas), ses jardins du rosaire… Alors qu’un funiculaire inauguré en 1900 mène à l’esplanade de la basilique, pour les plus courageux la montée vers Fourvière se fait à pied depuis le quartier Renaissance de Saint-Jean. Grimper jusqu’à la colline par le dédale de ruelles et d’escaliers offre au fur et à mesure de très beaux points de vue sur la ville, mais aussi quelques lieux secrets, des petites places du XVIe et quelques maisons à pans de bois. La montée du Gourguillon, notamment, séduit les curieux avec ses bâtisses médiévales du XVe siècle, avec des fenêtres ornées de remarquables animaux fantastiques.