Hôtel Lisbonne

Distance (vol d'oiseau)
  • 7,6 km
dès 205,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 1,9 km
dès 999,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 7,3 km
dès 999,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 7,0 km
dès 195,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 5,1 km
dès 269,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 4,1 km
dès 150,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,7 km
dès 490,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 10,0 km
dès 159,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,7 km
dès 335,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,6 km
dès 810,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 4,0 km
dès 129,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 3,0 km
dès 220,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 8,8 km
dès 134,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 2,8 km
dès 181,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 3,9 km
dès 198,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 1,5 km
dès 135,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 7,3 km
dès 83,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 2,8 km
dès 189,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 5,0 km
dès 109,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 3,5 km
dès 302,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 0,6 km
dès 198,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 1,0 km
dès 159,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 6,1 km
dès 240,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 2,9 km
dès 150,00 €
Distance (vol d'oiseau)
  • 1,6 km
dès 344,00 €

La ville aux sept collines

Lieu de départ des caravelles partant pour les grandes expéditions maritimes des XVe et XVIe siècles, Lisbonne surplombe l'estuaire du Tage, relié à l'océan Atlantique par un détroit. Surnommée la ville aux sept collines, la capitale portuguaise renaquit de ses ruines après le tremblement de terre de 1755. S'y mêlent aujourd'hui architecture moderne et monuments baroques et mauresques. Parcourir les rues pavées des différents quartiers et goûter aux charmes de la saudade est un véritable enchantement.

Au rythme des collines lisboètes

L'idéal consiste à visiter la ville à bord des vieux tramways, spécialement le n°28 qui vous embarque à travers l'Alfama, la Baixa et le Chiado. Quartier historique de Lisbonne, l'Alfama est le seul rescapé du tremblement de terre. On y visite le Château Saint Georges et la cathédrale Santa Maria Maior, renommée pour son cloître et son trésor. La Praça do Comércio, dans la Baixa, est toute proche, ainsi que l'Elevador de Santa Justa, belvédère muni d'un ascenseur construit par un élève de Gustave Eiffel. Les belvédères sont en effet légion : citons le bel Alto de Santa Catarina et le spectaculaire de Senhora do Monte. Dans le Bairro Alto, l'église jésuite de São Roque vaut le détour pour ses carreaux en azulejos. Plus loin, la basilique néoclassique de l'Etoile se distingue avec sa magnifique crèche à échelle humaine.
On prend ensuite la direction de Belém, l'ancien port commercial de Lisbonne, où fleurit l'art manuélin. On y trouve l'incontournable Tour de Belém et le Monastère des Hiéronymites, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. Au cœur du Parc des Nations, lieu de l'Exposition Universelle de 1998, se trouve l'extraordinaire Océanorium. Vous pourrez apercevoir le pont Vasco de Gama, le plus long d'Europe avec plus de 17 km. Lisbonne est parsemée de parcs et de jardins où se ressourcer, notamment le jardin botanique d'Ajuda et le parc forestier Monsanto.

Histoire, art moderne et culture vivante

La culture n'est pas en reste à Lisbonne avec le musée Calouste-Gulbenkian, dont la remarquable collection en fait l'un des plus beaux d'Europe. Le Centre d'Art Moderne tout proche appartient à la même fondation que le musée. Vous apprendrez beaucoup sur l'art du Portugal au musée national d'Art antique et au musée National de l'Azulejo, tandis que le musée de la Marine situé à Belém évoque le glorieux passé maritime de la ville. On conseille également le musée des Arts Décoratifs et le musée des Carrosses.
A côté de cela, les fêtes traditionnelles et les festivals modernes de musique et de théâtre animent toute l'année la capitale portuguaise. Les fêtes populaires de quartier ont lieu au mois de juin et toute la ville est en fête le 13 juin pour la Saint Antoine.

Saveurs de l'océan et sucreries

Les charmes culinaires de Lisbonne reposent en grande partie sur les poissons et fruits de mer, notamment la morue et les palourdes, et sur les fameux pasteis de nata, sortes de petites tartes à la crème chaudes et onctueuses. On y déguste également tout l'éventail des vins de la région : Bucelas blanc, Arruda, Colares, Carcavelos. La boisson symbolique de la ville est la ginja, un alcool de griotte servi partout pour l'apéritif.

Vêtements vintage et souvenirs typiques

On trouve de tout à Lisbonne, des puces Feira da Ladra du quartier Graça aux centres commerciaux comme le Colombo et le Vasco de Gama, adorés des portuguais. Epicentre de la vie lisboète, les rues de Carmo et Garrett sont bordées de nombreuses boutiques anciennes et de boutiques de créateurs. Les vêtements vintage, les cordonneries et les chapelleries se concentrent dans le Chiado et le Bairro Alto. Plusieurs ateliers fabriquent des azulejos traditionnels à rapporter en souvenir.

Jusqu'au bout de la nuit

La fondation Calouste-Gulbenkian et le centre culturel de Belém organisent de nombreux événements culturels nocturnes. On ne peut par ailleurs pas quitter Lisbonne sans avoir assister à un concert de fado dans l'Alfama ou dans le Bairro Alto, ni sans découvrir quelques accords de musique Capverdienne. Les docks de Santo Amaro et d'Alcântara sont quant à eux devenus le lieu branché de la jeunesse portuguaise, qui se réunit dans les nombreux bars, restaurants et boîtes de nuits, où la soirée s'achève en général au petit matin.

Saisissez vos dates de voyage pour bénéficier des meilleures offres d'hôtel.